Manon Fortier

#VieDeQuartier par : Manon Fortier, camelot Village Champlain et métro Honoré-Beaugrand
Musique : Little Lily Swing par Tri-Tachyon La musique originale a été édité pour les fins de cette vidéo.
Vidéo : Magalie Paquet

Manon Fortier visite le Café L'Itinéraire pour la première fois au printemps 2013. Simplement curieuse au départ, elle repart dès le lendemain avec une boîte de magazines. Enthousiasmée par l'expérience, elle vend L'Itinéraire presque chaque jour depuis.

Manon est arrivée à Montréal avec sa mère alors qu'elle était encore petite. Son enfance sera marquée par un accident qui la laisse grièvement blessée. Hospitalisée pendant deux ans à Saint-Luc, Manon préfère l'hôpital à la maison où sa mère la malmenait.

Le décès de celle-ci au début de son adolescence l'amène dans la première de trois familles d'accueil. Manon est ensuite envoyée en centre de transition en attendant ses 18 ans et son départ en appartement. Bien qu'elle aime l'école, elle abandonne peu après et les années qui sui vent la verront occuper plusieurs emplois, dont gardienne de chantier et agente de sécurité.

Vers 2005, des problèmes de santé forcent Manon à réclamer l'assurance-chômage. Entre-temps, sa santé continue de se détériorer et elle se retrouve en difficulté financière. Malgré tout, elle enchaîne quelques emplois. Manon trouve à L'Itinéraire un travail idéal où elle est autonome et qui lui permet de rester en contact avec les gens. Elle en profite même pour rafraîchir son anglais et ses compétences en informatique.

Après un temps des fêtes difficile où elle s'est retrouvée sans domicile, Manon vient d'emménager dans un nouvel appartement. Avec ses nouvelles opportunités, elle veut prendre le temps de se reconstruire pour avoir le plein contrôle sur sa vie.

Texte : Valentine Bourgeois

Articles

Centre commercial Village Champlain