Les camelots inspirent Denys Arcand

L’Itinéraire inspire le Parcours de Denys Arcand

Ce qui met le plus en maudit Denys Arcand ? « La bêtise humaine ». Une notion largement contrebalancée dans son dernier film. La chute de l’Empire américain allie l’intelligence à l’argent, l’empathie à la magouille.

DOSSIER - La décroissance, une nouvelle façon de vivre ensemble

Liste des articles

Retour vers la liste des éditions