Édition du 1er Juin 2016 - Travail du Sexe

Portraits multiples, flou législatif

La loi sur la protection des collectivités et des personnes victimes d'exploitation (ou loi C-36), adoptée sous le gouvernement Harper, a été largement dénoncée par l’ensemble des travailleuses et travailleurs du sexe (TDS) mais aussi par les organismes de défense de leurs droits.

Ce texte, qui a été formulé sans consultation des premiers concernés, laisse une grande place à l’interprétation et inquiète plus qu’il ne rassure. Si certaines et certains TDS sont exploité(e)s et trop souvent victimes de violences, d’autres ne demandent qu’à pouvoir travailler librement et dans de bonnes conditions, comme n’importe quel travailleur autonome.

Par ailleurs, dans ce dossier, piloté par notre camelot Jo Redwitch, vous trouverez des reportages et témoignages du monde de la prostitution, vu de l’intérieur.

 À lire dans les articles ci-dessous.

Liste des articles

Retour vers la liste des éditions