Mes cheveux, ma peau, mon identité

À la une

Qu’on les aime ou non, les cheveux bouclés naturellement type « afro », c’est-à-dire sans tresses, mèches ou extensions, ne sont plus le seul critère de beauté des afrodescendants. Dans les années 1960, aux États-Unis, ce qui était le début du mouvement contemporain « Nappy » — [contraction des mots « natural » et « happy »] — avait pour vocation de libérer les chevelures des lissages, tressages et autres artifices pour s’affirmer dans son unicité. Passé l’effet de la mode, de plus en plus de femmes et d’hommes refusent de défriser leurs cheveux et clament fièrement Black is beautiful !

Liste des articles

Retour vers la liste des éditions