Ce que nous devons à la pandémie

À la une

Il n’y a pas si longtemps, on croyait qu’après la pandémie, « rien ne serait plus pareil ». On pensait qu’elle mènerait à un renouveau sociétal. S’il est vrai qu’on a dû consommer autrement, se recréer une bulle familiale, amicale ou professionnelle, il a fallu redéfinir nos valeurs. Collectivement touchés par des drames sociaux hautement médiatisés, l’inclusion est devenue essentielle.

Liste des articles

Retour vers la liste des éditions