Exposition

Apocalypse Disco, Zïlon Story

Photos : Mario Alberto Reyes Zamora, ZRAM

Notre camelot Siou a rencontré Zïlon, le précurseur de l’art du graffiti d’ici dont on peut admirer les œuvres sur les murs de Montréal ainsi qu’au Centre d’art Diane-Dufresne à Repentigny. Zïlon, un homme au franc-parler aux allures qui évoque tantôt Gainsbourg tantôt Falardeau, a fait des expositions un peu partout sur la planète de New York, à Berlin, Londres, Paris et Tokyo. Ses œuvres aux visages à la Cocteau proposent des regards apocalyptiques inoubliables.

Dans cet article, le personnage qui ne fait aucun compromis avec son art remémore ses débuts comme jeune punk à Laval où il a grandi et a commencé à peindre dès un très jeune âge. À l’époque un grand anxieux aux pensées suicidaires il affirme : « C’est le dessin qui m’a sauvé ».

 

Zilon Story Metric Woman par Zïlon Zilon Story

(Au centre)

Metric Woman

Œuvre numérique 4 x 6 pieds.

© Zïlon / SODRAC (2016)

 

 

Apocalypse Disco

 L’exposition Apocalypse Disco jusqu’au 4 septembre, 2016

 Centre d’art Diane Dufresne à Repentigny

 Gratuit pour les 16 ans et moins

 

 

 

Découvrez l’article intégral dans l’édition du 15 août 2016, disponible auprès de votre camelot préféré(e).