Dossier

L’entourage, clé de voûte dans le rétablissement

Photo : Alexandra Guellil

Le soutien social dans le rétablissement de maladies mentales graves, telles que la schizophrénie, est la clé de voûte pour une guérison efficace, estime Rob Whitley, chercheur en psychiatrie sociale à l’Institut universitaire en santé mentale Douglas et professeur adjoint à l'Université McGill. Notre journaliste a rencontré celui qui s’intéresse particulièrement aux injustices vécues par ces personnes. Dans une entrevue questions-réponses, le psychiatre explique comment les symptômes négatifs, dont la dépression et l’exclusion sociale, font que la personne atteinte de maladie mentale a besoin d’espoir par le biais d’un environnement social, qu’il soit professionnel, familial ou amical.

 

Découvrez l’article intégral dans l’édition du 15 août 2016, disponible auprès de votre camelot préféré(e).