Dossier / Entrevue avec Chico Whitaker

Les médias alternatifs pour sortir du système

Chico Whitaker, cofondateur lors d’un atelier de présentation du Forum social mondial au Canada

Notre camelot Mathieu Thériault a interviewé Chico Whitaker, militant altermondialiste brésilien âgé de 84 ans qui est l’un des instigateurs il y a une quinzaine d’années de l’organisation du premier Forum social mondial.

Pour faire passer un message alternatif il faut être capable de tirer son épingle du jeu des médias de masse. C’est dans ce dessein gauchiste que Chico Whitaker s’est dit qu’un autre monde était possible : « un monde qui ne soit pas centré sur la logique du profit, mais sur les besoins sociaux des gens, dit-il. Il ne faut jamais oublier que ce sont nous, travailleurs, électeurs, peuple, qui avons le pouvoir de changer le monde ».

Chico Whitaker

À travers le monde cupide où dominent l’argent et le profit, « il faudrait que l’argent revienne à sa fonction première, qui est de permettre l’échange de choses et non d’accumuler de la richesse, souligne-t-il. C’est une illusion de penser qu’on va changer la société par le haut et par les gouvernements. Il faut plutôt que la société civile force les États à aller dans le sens de ses besoins ».

Finalement, Chico Whitaker croit qu’un nouveau monde possible; ce n’est pas celui où l’on va compter notre argent, mais celui où l’on va compter notre bonheur !

Découvrez l’article intégral dans l’édition du 1er août 2016, disponible auprès de votre camelot préféré(e).

Entrevue avec Chico Whitaker