Dossier

Semer l'espoir, récolter la solidarité

Des potagers abondent à Montréal pour le plus grand plaisir des citadins. Selon Cultive ta ville, le portail québécois de l’agriculture urbaine, on recense à Montréal plus de 8500 parcelles dédiées à la culture dans 97 jardins communautaires de même qu’un nombre croissant d’initiatives privées. Voici quelques projets potagers qui poussent un peu partout en ville et dont la mission est de cultiver la solidarité dans des milieux qui en bénéficient grandement.

La récolte du Café

Depuis le début de l’été, le Café de la Maison ronde, le seul café autochtone à Montréal, géré par L’Itinéraire, est approvi- sionné en légumes et fines herbes grâce au projet De la racine à la ville de l’organisme Innovation Jeunes. «Nous sommes en relation avec le Café de la Maison ronde depuis plusieurs années, dit Jessica Stilwell, responsable du projet. Dans le passé, on lui a donné des récoltes provenant d’autres jardins que nous cultivons, mais là, on voulait qu’il ait facilement accès à ses propres récoltes.» Dans les bacs situés à côté du Café, Jessica et l’équipe de la Maison ronde y ont planté de l’ail, de la bette à carde, du kale, des piments forts, des fleurs comestibles et une foule de fines herbes, toutes des plantes qui peuvent bien pousser sur ce terrain semi-ombragé. «C’est nous qui fournissons les semences et les plants, mais c’est à l’équipe du Café d’entretenir le potager.» Une belle initiative aussi utile qu’agréable !

- J.P.-R.

Cet extrait d'article vous est offert gracieusement par L’Itinéraire.

Vous en voulez plus?