Cinéma :

King Dave de Podz - Malheureusement, c’est la réalité

Affiche du flm King Dave

Luc Deschênes, notre préposé à l’entretien ménager, a rencontré le cinéaste Podz (Daniel Grou) qui nous offre King Dave, en salles à partir du 15 juillet, un drame qui sort réellement des sentiers battus.

L’adaptation cinématographique me fait penser à un long monologue : on y retrouve un plan-séquence de 91 minutes, où la caméra suit sans interruption Dave (Alexandre Goyette) à travers Montréal. Il s’agit du premier scénario du comédien Alexandre Goyette (C.A., La théorie du KO). King Dave est à la base une pièce qui a été présentée au Théâtre La Licorne en 2005. Le comédien était seul sur scène et interprétait tous les personnages.

Le sujet des gangs de rue est à l’ordre du jour. Le comédien y incarne un jeune homme de plus en plus contraint dans une spirale de criminalité pendant une nuit infernale. Podz, dont plusieurs de ses projets abordent des sujets de société très forts ainsi que des milieux durs (le monde policier dans 19-2, le monde criminel, le monde judiciaire dans L’Affaire Dumont, etc.), est attiré par ces milieux car «ce sont des milieux qu’on voit beaucoup au cinéma et à la télé, mais rarement traités de façon réaliste. C’est souvent un regard de gens plus embourgeoisés et je trouve que ça plastifie un peu le propos», explique-t-il. 

Découvrez l’article intégral dans l’édition du 15 juillet 2016, disponible auprès de votre camelot préféré(e).

Luc a gagné le 2e prix de l'AMECQ pour cette critique !

Luc Deschênes Photo : Magalie Paquet