Article :

Un camelot à Athènes

Le camelot Guy Boyer ainsi que deux autres membres de l’équipe de L’Itinéraire ont participé au Sommet Global de l’INSP qui a eu lieu à Athènes en juin dernier. Retour sur son expérience inusitée dans le pays grec de l’Acropole lors de cette 21e conférence annuelle de l'International Network of Street Papers, organisée conjointement avec Shedia, le journal de rue de la ville hôte.

La photo de groupe est un autre moment dont je me souviendrai parce que, par hasard, je me positionne devant tout le groupe installé sur les marches du Centre culturel Onassis. Ainsi, et ce n’est pas purement symbolique, le camelot est en avant-scène et est au cœur du travail de tous ces gens.­© Giannis zindrilis

Cette année, le sommet a accueilli 120 délégués et il a été question des inégalités sociales, la précarité socio-économique, l'exclusion sociale. Des thèmes qui sont souvent négligés par les médias traditionnels. L’INSP et ses journaux membres ont en commun le fait d’être des organismes sans but lucratif voués à la mise en valeur d'un capital humain délaissé, mal-aimé et vulnérable.

Le journal de rue Straatnieuws des Pays-Bas (Hollande) a par ailleurs obtenu une entrevue du Pape François avec un de ses camelots. Un coup de maître médiatique, ainsi, François fait la une de 62 journaux de rue dans 27 pays en novembre 2015.

Yanis Varoufakis

Yanis Varoufakis, « l'économiste rock star » comme on le qualifie parfois, ou le « héros anti-austérité », a loué les efforts des journaux de rue pour soulager la misère et insuffler de l'espoir dans la société. Il a livré une présentation plus que convaincante sur les effets dévastateurs du système bancaire mondial et sur l'élite politique européenne responsable de crises majeures sur tout le continent (et au-delà) et particulièrement dans son propre pays.

Cette journée bien remplie se termine avec des allocutions de trois délégués qui partagent des solutions à des problèmes particuliers dans leur région respective : Steven Persson, de The Big Issue, Australie parle d’une nouvelle solution à une crise du logement en Australie. Jessica Hannon, du journal Megaphone à Vancouver, parle de la mort de nombreux sans-abri autochtones en Colombie-Britannique et Bastian Putter, du journal Bodo, à Dortmund, Allemagne parle de l'accueil des nouveaux citoyens dans son pays.

Lors du sommet, la rédactrice en chef Josée a présenté le dernier 100% camelots de l'Itinéraire. Cette deuxième journée se termine avec trois activités dont un atelier de réseautage afin de permettre aux délégués de se rencontrer en dehors de la programmation de l'INSP. Il y a aussi une visite guidée, Invisible City Tour (ville invisible) avec un camelot de Shedia qui nous amène là où les pauvres et les déshérités habitent et où personne ne veut aller. La troisième activité est une visite du camp de réfugiés Eleonas.

Un des moments phares et prestigieux pour les délégués a été L'INSP Awards. Cette année, dans la catégorie « meilleur projet », l'Itinéraire était en nomination pour Le Café Roundhouse, une initiative de revitalisation du Square Cabot menée par Shawn Bourdages, notre coordonnateur au développement social en collaboration avec l'arrondissement Ville-Marie et la communauté autochtone de Montréal à qui est destiné ce projet.

Avant de partir pour la Grèce, on m'avait jumelé avec un camelot de Shedia ; c'est le contact direct avec un collègue, quelqu'un qui gagne sa vie comme moi et qui a souffert les mêmes maux que moi qui m'a touché droit au cœur.

par Guy
Camelot - rédacteur

Découvrez l’article intégral dans l’édition du 15 juillet 2016, disponible auprès de votre camelot préféré(e).