Ailleurs dans le monde

Des camelots à la Coupe du monde sans-abri de Glasgow

Des camelots sont parmi les centaines de joueurs se dirigeant vers Glasgow cette semaine pour prendre part à la Homeless World Cup 2016. La Coupe du Monde des sans-abri a été imaginée lors d'un sommet de l’INSP - et les liens entre le mouvement des journaux de rue et le soccer de rue restent forts. Le journal de rue suisse Surprise, celui de la Grèce Shedia, le journal allemand BISS, le Big Issue de l'Irlande et le Big Issue d’Australie sont parmi les nombreuses organisations de journaux de rue qui envoient des équipes. «Je suis très fier que je puisse participer», a déclaré le camelot du Surprise de 57 ans, Ruedi Kälin.

Le camelot du Surprise et membre de la délégation suisse de la Coupe du Monde des sans-abri, Ruedi Kälin. © Surpise

Ce dernier est camelot pour le journal de Zurich depuis plus de 14 ans. Il est très fier d'être sur l'équipe nationale suisse de cette année. «C’est un grand défi pour moi, personnellement, à cause de mon âge. Je vais montrer qu’à 57 ans on peut faire quelque chose de fou comme ça!»

Plus de 100 000 spectateurs sont attendus pour regarder 512 joueurs de 52 pays en compétition au cœur de la ville écossaise.

La camelot du Shedia, Stella Mavridou, fait partie de la première équipe féminine grecque à jouer lors de la Coupe du Monde des sans-abri. Elles font leurs débuts à Glasgow en 2016. © Shedia

L’éditeur du Big Issue de l’Irlande, Sean Kavanagh, ajoute que le journal de rue et le projet de soccer de rue vont de pair, car ils rassemblent différents groupes d'âge. «Les ligues de soccer de rue connectent avec les jeunes, ils les voient comme quelque chose qu'ils peuvent profiter et participer sans être jugé. Ça aide à bâtir leur estime de soi, la confiance en soi et l'autodiscipline».

«Avoir le tournoi ici permettra de sensibiliser les gens à des solutions innovantes et positives afin de contrer la pauvreté et l'itinérance», précise Maree Aldam, présidente de l’INSP. (INSP)