Dossier :

Saisir la phytothérapie

Si pour les naturopathes la définition de la phytothérapie implique une sensation de bien-être physique et psychique, celle de la médecine conventionnelle, signifie l’absence de maladie. Les naturopathes privilégient l’approche holistique qui concerne la santé d’une personne dans sa globalité.

123rf.com

Cette autre façon de concevoir le rapport à la nature environnante permet de comprendre l’origine de la phytothérapie. Deux mots grecs signifiant « soigner avec les plantes ». Si les herboristes s’occupent de la préparation, du mélange et de la transformation des plantes, l’approche scientifique des phytothérapeutes mise sur leurs effets biochimiques, sur leurs ingrédients actifs.

L’enjeu de la phytothérapie n’est pas le même pour Karin Grall que pour Catherine Bernier qui explore l’univers des produits biologiques pour se soigner.

La première redoute l’accaparement des plantes médicinales par l’industrie pharmaceutique qui, selon elle, ne respecte pas la philosophie des naturopathes. Elle explique notamment que l’ingrédient actif agit sur l’organisme seulement s’il est consommé avec les autres parties de la plante autour.

Pour consulter l’article intégral, procurez-vous l’édition du 15 juin 2016 auprès de votre camelot préféré(e).

Pour en savoir plus :

La santé par les plantes et principes de phytothérapie

Phytothérapie (Herboristerie) - Qu’est-ce que c’est?


Écoutez l’émission de Radio France Internationale sur la Phytothérapie

Aussi sur le fil audio, une mise au point signée la RTBF

Par René-Maxime Parent

de g. à d : Karin Grall, Catherine Bernier. © courtoisie

Les soins grâce aux plantes médicinales sont pour certaines personnes une alternative à la médecine conventionnelle. C’est le cas de Catherine Bernier, travailleuse autonome en techniques de scène, et Karine Grall, assistante dans une clinique de chiropratique, qui ont opté pour la phytothérapie pour la prévention et les soins de santé.