Vie citoyenne :

De la justice à tous les niveaux

La CJI est soutenue dans sa mission par l’honorable Louise Arbour, ancienne juge de la Cour suprême du Canada, désormais ambassadrice de l’organisme, ici au centre de la première rangée.© Courtoisie Bruno Guérin

Les personnes les plus vulnérables de notre société, qui font face à un quotidien difficile, se retrouvent souvent dépourvues quand il s’agit de faire affaire à la justice. La Clinique juridique itinérante (CJI) a pour but d’améliorer l’accès à la justice pour tous.

À Montréal, un ensemble d’organismes agissent comme un phare cherchant à aider les gens dans leurs difficultés juridiques. Depuis février 2015, la CJI s’est donnée comme mission de rendre accessible l’information juridique en offrant des rencontres personnelles et un accompagnement à travers les divers rouages du système de la justice aux personnes démunies, itinérantes ou marginalisées. Les domaines de droit sont aussi variés : criminel, immigration, administratif, civil et familial. L’organisme compte pour ambassadrice l’honorable Louise Arbour, ancienne juge de la Cour suprême du Canada.

Par Tristeciel

Pour lire l’article complet, procurez-vous l’édition du 1er juin 2016 auprès de votre camelot préféré(e).