EXTRA DOSSIER

Semaine internationale des camelots : Des journaux qui changent le monde

À l’occasion de la Semaine internationale des camelots qui se tient du 6 au 12 février, L’Itinéraire vous propose un dossier spécial en lien avec les médias, le métier de camelot et une réflexion plus globale  concernant certains aspects du journalisme et des médias.

Cette semaine est l’occasion de rendre hommage annuellement à un peu plus de 10 000 camelots qui travaillent pour plusieurs journaux de rue à travers le monde. Des hommes et des femmes qui vivent dans plus de 35 pays et qui utilisent leur journal de rue comme un moyen de sortir d’une situation de pauvreté et d’itinérance.

Découvrez à travers nos pages des entrevues avec des camelots d’autres journaux de rue réalisées par nos participants, mais aussi des tranches de vie qui redonnent espoir. Ils et elles se partagent des moments de vie liés à la vente d’un magazine et à ce que leur procure leur rencontre dans la rue avec vous.

Si l’itinérance connaît bien des environnements, elle est également une facette partagée de la vie de John et de James. D’un bout à l’autre de l’Amérique du Nord, ces deux camelots ont eu l’occasion virtuelle d’échanger, de se soutenir et de découvrir un pan analogue de leur vie. L’occasion également d’une rencontre entre deux journaux de rue : L’Itinéraire et Street Roots (Portland, Oregon).

Parcourez la discussion intégrale entre ces deux camelots dans notre édition du 1er février 2017, disponible auprès de votre camelot préféré(e).

Camelot de l’ouest, camelot de l’est

Réalisation : Magalie Paquet

Contre l’itinérance en Suisse, La feuille de Trèfle

Chocolat, montres, itinérance, devinez l’intrus !

Il n’y en a pas. Pauvreté et compagnie ont droit de cité dans ces cantons suisses qui fascinaient déjà, il y des siècles de cela, un Rousseau épris de justice sociale. Mais il avait tort. Le paradis terrestre n’est pas de ce monde et n’a point d’avatar suisse. Plus encore, la Suisse possède un visage méconnu, garni de défaillances et de préjugés. La pauvreté suisse existe. Olivier Darcet est là pour le confirmer. Tant de gens, trop fiers, le dissimulent. Olivier est courageux et assumé. La précarité, il l’a goûtée, l’a combattue et est sur le point de la vaincre. Renato Corvini, lui, l’a frôlée et la combat à sa façon. Pour cela, les deux hommes disposent d’un outil : La feuille de Trèfle. Ils sont fiers de leur bijou comme nous le sommes d’ailleurs du nôtre, L’Itinéraire.

Découvrez le portrait de nos confrères outre-Atlantique vu par notre camelot Mostapha Lotfi dans notre édition du 1er février 2017, disponible auprès de votre camelot préféré(e).

Médias communautaires et alternatifs : Se réapproprier l’espace public ?

Les journaux de rue, les médias alternatifs et communautaires ont quelques éléments en commun : l’envie de (re)donner la parole à ceux et celles qui l’ont peu, voire pas du tout, et l’ambition de traiter des problématiques, souvent orientées et liées à un idéal social.

Avec sa forme et son contenu, la presse communautaire et alternative est souvent jugée différente des médias de masse. « Ces médias militants participent à la production et à la diffusion de contre-discours qui appellent au changement et à la mobilisation », précise-t-on dans une recherche* portant sur l’éducation aux médias et l’activisme médiatique.

*Citations d’un chapitre à paraître en 2017 écrit par Landry, N., Brunelle, A. & Pilote, A. « L’éducation aux médias et activisme médiatique: espaces de lutte et de résistance. » Dans Bonenfant, M., Dumais, F., & Trépanier-Jobin, G. Les cahiers du Gerse, vol. 12. Québec : Presses de l’Université du Québec.

Consultez le dossier sur l’importance de ces médias au Québec et au Canada ainsi que sur l’activisme médiatique dans notre édition du 1er février 2017, disponible auprès de votre camelot préféré(e).

L’année 2016 dans les médias : L'émotivité contre les faits

Campagne électorale à la présidence américaine, attentat terroriste ou fait divers, le bilan que dresse la firme américaine Influence Communication est loin d’être flatteur. Entrevue et décryptage avec l’analyste des nouvelles, Gabriel Vignola. 

Découvrez l’entrevue questions-réponses de ce courtier en information médias spécialisé dans la surveillance, la synthèse et l’analyse de contenus de médias imprimés et électroniques, notamment l’internet et les médias sociaux dans notre édition du 1er février 2017, disponible auprès de votre camelot préféré(e).

Fact checking : Partagez-vous de vraies nouvelles ?

Qu’ils s’agisse de Facebook, Twitter, Instagram ou Snapchat, ou encore des moteurs de recherche comme Google, Bing ou Yahoo, un certain nombre de données sont partagées à des réseaux et communautés. Avec le nombre croissant de nouvelles produites chaque jour, il n’est pas si simple de s’y retrouver quand vient le temps d’évaluer leur véracité.

Lisez le reportage de notre journaliste dans notre édition du 1er février 2017, disponible auprès de votre camelot préféré(e).