QUAND LES JEUNES NOUS ÉCHAPPENT

La course au financement des organismes intergénérationnels

Au deuxième étage de la Maison de Grands-Parents de Villeray, Véronique Dorison, 70 ans, berce Lena, trois mois. Plusieurs fois par semaine, cette femme (qui n’a pas encore de petits-enfants) s’occupe des jeunes du quartier. Ces vingt dernières années, les initiatives intergénérationnelles comme celle de la Maison des Grands-Parents se sont multipliées au Québec. Mais leur développement est menacé par l’absence de financement durable.

 

Un dossier passionnant et bien fouillé que vous pourrez lire au complet dans notre édition du 15 décembre 2016, disponible auprès de votre votre camelot préféré(e).