VIE DE QUARTIER

Pointe-Saint-Charles

C’est en cherchant un logement proche du fleuve et du canal Lachine que notre camelot Norman Rickert s’est retrouvé au cœur du modeste quartier Pointe-Saint-Charles. Situé entre Saint-Henri et Verdun, c’est le deuxième quartier le plus ancien de Montréal après le Vieux-Montréal.

Pointe-Saint-Charles est fondé en 1654 par Charles Lemoyne. Cependant, ce n’est qu’au 19e siècle que le quartier s’industrialise. Avec la construction du canal Lachine en 1826 ainsi qu’avec la construction du pont Victoria en 1860, la croissance économique bondit et attire une impressionnante main-d’œuvre. Des entreprises croissent, telles que les fabriques métallurgiques Pillow et Hersey, la raffinerie de sucre de Redpath.

Composé à 75 % d’anglophones majoritairement d’origine irlandaise, Pointe-Saint-Charles subit les revers de la crise financière des années 1930; la fermeture notamment du canal Lachine fait chuter sa vitalité industrielle. Les chômeurs s’accumulent dans une population qui passe de 30 000 habitants en 1931 à 13 000 en 1991.

Plusieurs endroits mythiques retiennent l’attention : la Maison Saint-Gabriel, le Carrefour d’éducation populaire, le Club populaire des consommateurs, Chez Dallaire, la Murale de la rue Knox, la bibliothèque Saint-Charles et le Café Bloom.

Découvrez l’article intégral dans l’édition du 1er novembre 2016, disponible auprès de votre camelot préféré(e).